PARLER A VOIX HAUTE

Je sens monter en moi une grande colère !

 

Entre  la feinte ignorance de la part de l’UMP et la perfide calomnie de « notre amie » Martine Aubry, j’en ai vraiment marre de la modération et du discours mezzo voce de mon Mouvement Démocratique !

 

Comme elle est partie, cette campagne soit disant « européenne » une fois de plus devient tournée vers le pire « politicien » national.

 

Avec une très surprenante constante !

 

Du côté UMP-Sarkozy les élections pour le parlement européen à venir sont exclusivement prétextes à des rassemblements et à des discours enflammés à la gloire de Sarkozy, maître-guide suprême infaillible, seul porteur de solutions salvatrices face aux « vide sidéral » des propositions du PS considéré comme le seul et unique concurrent politique à considérer

 

L’UMP ne mentionne pas le MODEM, ne mentionne pas son président François Bayrou comme concurrent dans cette élection

Du côté du PS tout pareillement  la candidature du MODEM est esquivée dédaigneusement avec tout de même, au passage,  la remarque accusatrice dénonçant François Bayrou et l’ensemble du groupe ADLE au Parlement européen comme le fer de lance du libéralisme dé-régulateur en Europe (France Inter matin le 29-04-2009)

 

Pourquoi donc les champions patentés de la « Droite » comme ceux  de la « Gauche » manifestent –ils sous une feinte ignorance leur animosité envers le candidat concurrent  qui leur est commun, le MODEM

 

Il est clair que pour les deux, bien plus que le résultat de l’élection européenne à venir, seule l’élection présidentielle en 2012 est en ligne de mire aussi bien pour l’UMP que pour le PS. La volonté farouchement démontrée d’élimination, par le mépris ou grâce à la calomnie, d’un troisième candidat d’importance en est la meilleure preuve.

 

Face à la mise en œuvre de ces stratégies purement nationales où, pour l’UMP surtout, ne pas perdre de voix par rapport aux élections européennes précédentes sera considéré et hautement proclamé comme la preuve du bien fondé de la politique nationale de M Sarkozy, le MODEM

ne peut plus, ne doit plus se contenter de parler au cours de la campagne « européenne »  en cours, des seuls beaux jours qu’une Europe idéalisée, terrain d’application des valeurs humanistes universelles, va nous apporter.

 

Nous du Modem ne l’avons pas choisi mais c’est aussi et hélas surtout sur le champ de la politique hexagonale que nous devons, contre notre intention initiale,  porter les armes ! Et, le faire par la critique implacable de la politique économique et sociale de Sarkozy menée en France ainsi que par la démythification  des « succès » des interventions de M Sarkozy en Europe dont ce dernier ne cesse de se vanter.

 

Nous devons à ce stade attaquer de tous côtés et comme nos adversaires politiques parler haut et fort, parler TRES haut et TRES fort! Nous avons tout de même pour le moment l’énorme avantage de ne pas être forcés d’user de mensonges ! L’énoncé bien argumenté des faits réels doit suffire à convaincre à condition d’être porté avec une voix forte par de bons orateurs à la hauteur de ceux qui défendent les arguments fallacieux de nos adversaires.

 

Pour faire entendre nos idées pour NOUS faire entendre il est urgent, il est vitalement indispensable pour notre mouvement qu’une équipe de porte-paroles techniquement entrainés à porter à voix bien audible la polémique face à nos concurrents à toute occasion  (radio ou télévision) qui se présentera

 

Pour le moment, pour nous les militants du MODEM, le manque d’une telle équipe de bons orateurs nous parait extrêmement frustrant. Il est plus que temps de palier ce manque !!!

 

Contre les bazookas de l’UMP et les grenades fumigènes du PS  nous ne pouvons plus nos contenter d’épées mouchetées !

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire